Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ Jeux et loisirs

Jeux d'adresse : Les jonchets

Vous êtes ici : » » Jeux d'adresse : Les jonchets ; écrit le: 27 février 2012 par La rédaction

Jeux d'adresse : Les jonchets1   à 4 joueurs

Matériel :

1 jeu de jonchets ou des allumettes

Remontant au XIVe siècle, le jeu des jonchets serait une forme de la pousse aux épingles que pratiquaient les Romains.



Rabelais et Montaigne en font mention. Le mikado, auquel on joue aujourd’hui, n’est autre qu’une version moderne de ce jeu.

Les pièces du jeu

Les jonchets étaient, à l’origine, des petits bâtons en jonc, d’où leur nom. Plus tard, on les appela également honchets par suite d’un rapproche­ment populaire avec le verbe hocher qui signifie remuer.

Lorsqu’ils devinrent un divertissement de la haute société, on les tailla dans de l’ivoire, de l’os ou du bois. Ils avaient une longueur de huit à dix centimètres.

Un jeu comporte une cinquantaine de bâtonnets parmi lesquels figurent quatre pièces maîtresses qui se distinguent des autres par une petite tête : ce sont le Roi, la Reine et les deux Cavaliers. Certains jeux comp­tent, en outre, un Drapeau, quatre Valets et six Cavaliers supplémentaires.

La marche du jeu

Le premier joueur prend tous les jonchets dans sa main qu’il ouvre brus­quement à quelques centimètres au-dessus de la table. Il essaie ensuite de les retirer du jeu, un à un, à l’aide d’un petit crochet ou simplement de ses mains, sans faire bouger les autres. Dès que l’un d’eux a remué, ne fût-ce qu’imperceptiblement, le tour de jeu passe au joueur suivant jusqu’à ce que celui-ci commette la même faute.

Lorsque tous les jonchets sont ramassés, les joueurs comptent leurs points : le Roi en vaut 50 ; la Reine 40 ; le Drapeau 30 ; un Valet 20, un Cavalier 10 et un Soldat (tous les autres jonchets) 5.

S’il n’y a que quatre pièces principales, le Roi vaut 20 points, la Reine 10, le Cavalier 5 et le Soldat 1.

A défaut de jonchets

Si l’on ne dispose pas d’un jeu de jonchets ou de mikado, on prendra une cinquantaine d’allumettes. Les pièces maîtresses se distingueront, comme au mikado, par des raies de couleur ; par exemple :

–   une raie rouge pour un Cavalier ;

–   une rouge et une bleue pour un Valet ;

–   deux rouges et deux bleues pour le Drapeau.

Le Roi sera peint entièrement en rouge et la Reine en bleu.

Vidéo : Jeux d’adresse : Les jonchets

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Jeux d’adresse : Les jonchets

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles