Jeux d'attention: Le furet

> > Jeux d'attention: Le furet ; écrit le: 28 février 2012 par La rédaction

à 12 joueurs

Matériel :

1 corde, 1 anneau

Ce petit animal agile et adroit a donné son nom, à juste titre, à l’un des plus anciens jeux de France, fort apprécié à la Cour tant par la reine Marguerite de Valois, épouse d’Henri IV, que par Louis XIV et Louis XV.

On appelait aussi ce jeu cache-cache mitoulas (pour « mie tu l’as ! »).

.

.

On enfile un anneau, le furet, dans une ficelle dont les deux extrémités.

sont nouées entre elles (le nœud étant assez fin pour que l’anneau passe facilement).

.

.

Les joueurs se placent en cercle, tenant la corde de leurs deux mains. Ils doivent être en nombre suffisant pour que les mains soient assez rap­prochées (sinon la corde sera raccourcie).

Un joueur désigné par le sort se place au centre du cercle et ses com­pagnons, faisant glisser leurs mains sur la corde par un mouvement constant et régulier, se passent l’anneau de l’un à l’autre en évitant de le laisser apparaître.

.

.

Ils chantent en chœur la chanson bien connue :

II court, iI court, le furet

.

.

Le furet du Bois, mesdames,

Il court, il court le furet,

.

.

Le furet du Bois joli.

Il a passé par ici,

.

.

Il repassera par là.

Qu’est-ce qui l’a ?

A cette question, toutes les mains s’immobilisent et le joueur, cherchant avec le flair du furet, doit désigner la main qui tient l’anneau.

S’il y parvient, il rentre dans le jeu et le joueur fautif prend sa place. S’il se trompe, le furet repart pour une nouvelle course qui, cette fois, per­mettra peut-être au « chercheur » de désigner son successeur.

Vidéo : Jeux d’attention: Le furet

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Jeux d’attention: Le furet

← Article précédent: Jeux d'attention: Les girouettes Article suivant: Jeux d'attention: La pièce de monnaie


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles