Le Bagh-Bandi

> > Le Bagh-Bandi ; écrit le: 10 janvier 2012 par La rédaction

Le bagh-bandi est pratiqué dans l’ensemble de la péninsule indienne. Selon les régions, il est con-. sous ce nom ou sous celui de Jeu du Tigre.
• 2 joueurs
• 15 mn

MATÉRIEL

Du papier, un crayon, 20 pions blancs appelés « Chèvres », et 2 pions noirs, les « Tigres ».

BUT DU JEU

Selon les rôles attribués, supprimer ou neutraliser les pions de l’adversaire.

RÈGLES

Disposition du jeu

Sur une feuille de papier ou de carton, on trace un diagramme carré divisé en qua¬tre parties égales quadrillées par leurs médianes et leurs diagonales. Ce diagramme comporte donc 25 intersections. Par tirage au sort, l’un des joueurs prend les 2 pions noirs, les Tigres. L’autre aura la garde d’un troupeau de 20 pions blancs, les Chèvres. Les pions sont placés conven-tionnellement sur certaines intersections.
La position des joueurs par rapport au diagramme n’a aucune importance.

diagramme1: disposition initale du jeu

Déplacement des pions

Les Chèvres jouent en premier. Chaque pion franchit un segment du diagramme à la fois, afin de gagner une intersection voisine obligatoirement vide.

Prise des Chèvres par les Tigres

Seuls les Tigres peuvent prendre les pions adverses. Ils doivent pour cela passer par-dessus, en ligne droite, et se poser sur l’intersection suivante. Les Chèvres cap¬turées sont automatiquement dévorées et retirées du jeu. Lorsqu’un Tigre saute par-dessus un groupe de plusieurs Chè¬vres massées sur une même intersection, il ne peut dévorer qu’une seule proie à la fois. En revanche, si la configuration du jeu le lui permet, il peut enchaîner plusieurs captures

enchainement de deux prises diagramme 2:trois type de prises

Neutralisation d’un Tigre par les Chèvres

Les Chèvres ne peuvent capturer un Tigre. En revanche, elles peuvent le neutraliser en l’encerclant complètement.

Diagramme 3 : Le Tigre ne peut dévorer aucune des Chèvres qui l’encerclent ; il est paralysé

VARIANTE

Le Diviyan Keliya

C’est une version méridionale du bagh-bandi pratiquée dans le sud de l’Inde. Le déplacement géographique entraîne une modification du terrain et des espèces animales en lutte.

Matériel

Du papier, un crayon, 2 pions noirs (les Léopards) et 24 pions blancs (les Vaches).

But du jeu

Les Léopards doivent dévorer toutes les Vaches, et les Vaches doivent encercler les Léopards.

Règles

Disposition du jeu. On trace le diagramme du bagh-bandi, enrichi de quatre triangles isocèles périphériques, greffés au milieu de chaque côté.

Le diagramme du Diviyan Keliya

Déroulement de la partie. Le joueur Léopard commence. Il place l’un de ses deux pions sur une Intersection de son choix, en général le point central. Son adversaire place alors l’une de ses Vaches; puis c’est au tour du deuxième Léopard, puis de la deuxième Vache. Dès lors, le joueur Léopard peut commencer à déplacer ses pions sur le diagramme, et à dévorer les Vaches sans protection. La prise et le déplacement des pions obéissent aux mêmes règles qu’au Bagh- Bandi. L’autre joueur continue pendant ce temps de placer ses Vaches, une par une, en essayant d’encercler les deux pions adverses. Les Vaches ne pourront commencer à se déplacer que lorsqu’elles auront toutes été placées sur le diagramme.
Fin de la partie. La partie s’interrompt au bénéfice des Vaches lorsque celles-ci ont réussi à paralyser les Léopards, et au bénéfice des Léopards lorsque ceux-ci ont dévoré toutes les Vaches. Toutefois, on considérera que les Léopards ont gagné s’il reste moins de huit Vaches en jeu, effectif désormais Insuffi-sant pour encercler les fauves.

Les Seize Soldats

La partie se déroule sur un diagramme identi-que à celui du Dlviyan Keliya. Chaque joueur dispose de 16 pions, placés symétriquement sur le plateau.

Diagramme des Seize Soldats en début de partie

Les pions sont les soldats de deux armées adverses, cherchant à s’exterminer mutuel-lement, et les règles de déplacement et de capture sont identiques à celles des jeux précédents. La partie s’interrompt dès qu’un joueur a pris tous les pions adverses.

Le Renard et les Poules

On retrouve, dans l’Europe Scandinave, un jeu basé sur le même principe que les jeux indiens de la famille du bagh-bandi. C’est une autre mise en scène symbolique de l’éternelle lutte pour la survie, opposant les Poules à leur prédateur, le Renard.

Matériel

Du papier, un crayon, 13 pions blancs et I pion noir.

But du jeu

Les pions blancs, les Poules, doivent neutrali-ser le pion noir, ou Renard, qui cherche pour sa part à les dévorer.

Règles

Disposition du jeu. On trace sur le papier un diagramme cruciforme comportant 33 in-tersections reliées entre elles par des seg-ments verticaux et horizontaux. Les joueurs tirent au sort l’attribution de leurs rôles respectifs, et disposent leurs pions ainsi :

le Renard et les Poules :Disposition initiale

Déplacement des pions. Les pions progressent d’un segment à la fois. Ils se rendent sur l’intersection voisine de leur choix, pourvu qu’elle soit libre.

Déplacement possible

Déplacements possibles

Prise des Poules par le Renard. Le Renard peut prendre les Poules situées sur les inter¬sections voisines de la sienne, en sautant par-dessus en ligne droite, et en se posant sur l’intersection placée immédiatement derrière la victime, obligatoirement libre. La Poule capturée est dévorée et retirée du jeu. Le Renard peut enchaîner plusieurs prises au cours d’un même tour, si la configuration du jeu s’y prête.

Prises successives de deux poules au cours d'un même tour

Déroulement de la partie. Les Poules jouent en premier. L’un après l’autre, les joueurs effectuent un unique déplacement. Pour les Poules, le seul moyen de se défendre et de gagner est de neutraliser le Renard en paralysant ses mouvements. Elles doivent pour cela l’encercler de telle façon qu’il ne puisse en dévorer aucune.

Le renard encerclé par les poules

Pour le Renard, la partie est gagnée lorsqu’il a dévoré suffisamment de Poules pour leur interdire l’encerclement.

← Article précédent: Le Jacquet Article suivant: Le Caturanga


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site