Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ Jeux et loisirs

L'Aluette

Vous êtes ici : » » L'Aluette ; écrit le: 12 janvier 2012 par La rédaction

Ce jeu d’origine espagnole dérive du Tarot, dont on retrouve ici l’appellation des couleurs. Il fut introduit en France dès la fin du Moyen Age, mais il n’est plus pratiqué aujourd’hui que dans l’ouest du pays. Son nom viendrait du mot celte Aluët, qui signifie « trompé ». C’est dire l’esprit du jeu !

MATERIEL

On peut utiliser le jeu à 48 cartes d’aluette, dont les couleurs se nomment, comme au Tarot, Baston, Denier, Coupe et Épée (correspondant dans cet ordre à Trèfle, Carreau, Cœur et Pique), ou un jeu de 52 cartes dont on retire les 10.



BUT DU JEU

Faire connaître, par des mimiques, le contenu de son jeu à son partenaire si possible à l’insu des adversaires et faire le plus de levées possible.

REGLES(4 joueurs)

Valeur des cartes

L’ordre des cartes est très particulier. Il est indispensable de s’y familiariser avant d’entreprendre la partie. Certaines cartes portent un nom particulier.

Distribution des cartes

La partie se joue à quatre, par équipe de deux. Le donneur, qui change à chaque tour, distribue trois par trois neuf cartes à chacun. Il reste donc douze cartes au talon.

Déroulement de la partie

Les quatre joueurs, l’un après l’autre, annoncent s’ils acceptent que les douze cartes du talon soient distribuées. En cas d’unanimité, le donneur distribue six cartes à son voisin de gauche, et six cartes à son partenaire. Cette opération s’appelle le « Chant ». Les deux bénéficiaires, ou « Chanteurs », incorporent ces six cartes à leur jeu, et en rejettent six de leur choix, afin de se trouver en possession de neuf cartes.
Les joueurs abattent leurs cartes les uns après les autres, en commençant par le voisin de gauche du donneur. La plus forte carte, selon la hiérarchie donnée plus haut, permet d’emporter la levée, et le gagnant entame le pli suivant. S’il y a égalité entre plusieurs joueurs ayant abattu la plus forte carte, la levée ne profite à personne. On dit que le jeu est « pourri ». Les quatre cartes du pli annulé sont rejetées au talon, et le premier joueur ayant abattu l’une des cartes à égalité entame le pli suivant.

Fin de la partie

Le camp dont l’un des partenaires a totalisé le plus grand nombre de levées gagne le tour et marque I point. La valeur des cartes au sein de chaque levée ne compte pas. La partie se joue en 5 points.

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles