Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ Jeux et loisirs

jeux de hasard:Le tsung-shap

Vous êtes ici : » » jeux de hasard:Le tsung-shap ; écrit le: 27 février 2012 par La rédaction

jeux de hasard:Le tsung-shapjoueurs

Matériel :

1 jeu de dominos chinois ou 2 jeux ordinaires

Il   faut, pour jouer au tsung-shap, un jeu de dominos chinois. Il est facile »l’un constituer un avec deux de nos jeux de double-six.



Le jeu de dominos chinois se compose, en effet, de vingt et une pièces i l’un jeu de double-six, la séquence des blancs n’existant pas, et de onze autres pièces qui sont en double : 6-6, 6-5, 6-4, 5-5, 5-1, 4-4, 4-1, 3-3, 3- 1,2-2, l-l.

La marche du jeu

On forme, avec les dominos face cachée, huit piles de quatre pièces.

Les deux joueurs prennent chacun quatre piles. Puis le premier prend le domino supérieur de sa pile d’extrême droite et le découvre sur la table.

Le second fait de même en posant son domino à côté de la pièce déjà jouée et ainsi de suite.

L’évaluation des points

L’évaluation des points s’effectue suivant quatre règles dont l’observa­tion demande une attention vive et soutenue.

1.  Si un joueur pose un domino identique à l’une des pièces placées aux deux extrémités de la rangée, il prend les deux pièces semblables pour constituer une paire qu il étale devant lui. Cette paire vaut dix fois le nombre de points placés sur chacune des deux pièces.

2.  Si un joueur pose un domino dont les points forment un multiple de dix lorsqu ils sont ajoutés à ceux des pièces placées aux deux extrémi­tés de la rangée, ou aux deux dominos posés à l’une de ces deux extré­mités, il prend les trois pièces et marque les points qui y sont inscrits.

3.  S’il n’y a que deux dominos sur la table, le joueur qui peut les prendre pour former un multiple de dix les pose devant lui l’un sur l’autre et compte 40 points pour ce coup en plus des points de chaque pièce. Il prend alors un domino de sa pile et le pose sur la table pour continuer le jeu.

4.  Si un joueur laisse échapper une combinaison gagnante de deux ou trois dominos, son adversaire peut la prendre à son compte. Celui-ci joue ensuite normalement.

La fin de la partie

La partie se termine lorsque l’un des joueurs a retourné tous ses domi­nos. Le gagnant est celui qui compte le plus de points.

Vidéo : Le tsung-shap

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Le tsung-shap

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles