jeux de hasard: Le kai t'ai shap

> > jeux de hasard: Le kai t'ai shap ; écrit le: 27 février 2012 par La rédaction

2 joueurs ou plus

Matériel :

jeux de dominos

C’est le jeu de dominos le plus pratiqué aux Etats-Unis dans les établis­sements de jeux chinois. Il rappelle un peu le mahjongg.

Le kai t’ai shap nécessite plusieurs jeux de dominos suivant le nombre do joueurs (cinq jeux pour cinq joueurs).

Les  pièces sont soigneusement mélangées et rangées, face cachée, par plies de cinq selon la figure indiquée.

Au début de la partie, chaque joueur place dans une boîte le montant de l’enjeu convenu qui sera remis au gagnant. (Dans les cercles officiels, 5 pour 100 de cette somme reviennent à l’établissement.)

La distribution des pièces

Le croupier ou l’un des joueurs lance quatre dés et compte – à partir de son voisin de droite et dans le sens inverse des aiguilles d’une montre – un à un les joueurs jusqu’au nombre obtenu. Le dernier joueur nommé sera le meneur de jeu.

Celui-ci prend le domino supérieur de la troisième pile à partir d’une extrémité quelconque et le pose à l’autre extrémité, puis le domino supérieur de la cinquième pile qu’il met sur celui qu’il vient de poser. Il déplace ainsi autant de dominos qu’il y a de joueurs moins un en constituant des piles de cinq.

Puis il prend pour lui les deux premières piles encore intactes. Son voisin de droite et les autres joueurs prennent, dans l’ordre, chacun deux plies ; ils n’auront donc que neuf dominos chacun.

La marche du jeu

Le jeu consiste à posséder dix pièces comprenant une paire de deux dominos identiques et quatre paires décimales, la somme des points de chacune de ces paires étant égale à dix ou à un multiple de dix.

Le meneur étale ses paires gagnantes sur la table et il écarte un domino en le posant à découvert.

Son voisin de droite peut le prendre pour former une paire qu’il étale devant lui. En outre, que ce domino l’intéresse ou non, il prend une pièce sur la première pile du bloc qu’il peut soit écarter si celle-ci ne l’inté­resse pas, soit conserver en écartant une autre pièce de son jeu.

Le troisième joueur agit de même et ainsi de suite jusqu’à ce que l’un des joueurs ait obtenu les cinq paires recherchées.

Le gagnant prend les enjeux et une nouvelle partie recommence.

Vidéo : jeux de hasard: Le kai t’ai shap

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : jeux de hasard: Le kai t’ai shap

← Article précédent: jeux de hasard:Le tsung-shap Article suivant: Jeux d'adresse : L'énervant


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site