➔ Jeux et loisirs

La mourre

Vous êtes ici : » » La mourre ; écrit le: 23 février 2012 par La rédaction

2 joueurs

Le jeu de la mourre ne fait pas seulement appel au hasard, mais aussi aux qualités du joueur : attention, vivacité, réflexes, intuition, observation. C’est un jeu très ancien, qui remonterait même aux époques héroïques de la Grèce.

Une origine discutée

La mourre vient-elle de l’italien morra ou la morra vient-elle du français mourre ? Les dictionnaires ne s’accordent pas sur ce point. Peu importe d’ailleurs puisque, dit la légende grecque, c’est Hélène qui inventa ce jeu pour jouer avec son amant Paris et le faire perdre.

Cependant, on le trouve reproduit sur des fresques funéraires égyptiennes vraisemblablement antérieures. Et ce jeu se répandit chez les peuples antiques 

probablement à partir des Egyptiens.



Les Phéniciens s’en servaient pour conclure leurs transactions commerciales.

Les Romains disaient : « jouer à lever les doigts » (micare digitis) et l’utilisèrent pour forger une expression ingénieuse, citée par Cicéron, attestant de la probité d’une personne : « C’est un homme avec qui vous pourriez jouer à la mourre dans les ténèbres. »

Aujourd’hui, on fait parfois appel à ce jeu pour désigner, comme à pile ou face, lu personne qui doit commencer une partie.

La règle du jeu

Les deux joueurs se tiennent face à face, la main droite en avant. Cha­cun doit, en même temps que son adversaire, montrer un nombre de doigts quelconque tout en prononçant un chiffre de I à 10.

L’un des joueurs marque un point lorsque le total des doigts montrés par chacun d’eux est égal au chiffre qu’il a prononcé. Il faut donc faire un double calcul de probabilité : à la fois sur le nombre de doigts que l’ad­versaire ne s’attend pas à voir lever et sur le nombre de doigts que celui- ci a l’intention de lever.

Par exemple, le joueur A dit : 5 et montre 4 doigts, tandis que le joueur B dit : 6 et montre 1 doigt. Le joueur A marque un point unique :4 + 1 = 5 et non 6.

Les joueurs comptent leurs points sur la main gauche et, très vite, conti­nuent à énoncer de nouveaux chiffres accompagnés de gestes (un geste par seconde environ).

Le zéro est désigné par le poing fermé ou morra.

On convient à l’avance du nombre de points à obtenir pour gagner la partie.

Vidéo : La mourre

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : La mourre

https://www.youtube.com/embed/NX79SoHToY0

← Article précédent: As-tu du réflexe ? Article suivant: Chi-fou-mi

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles