Cache-cache:

> > Cache-cache: ; écrit le: 5 mars 2012 par La rédaction

6 à 20 joueurs

Le jeu de cache-cache, qui portait autrefois le joli nom de cligne-musette, semble avoir toujours existé, en Orient comme en Occident Les Grecs l’appelaient le jeu de la fuite. Une fresque découverte à Hercula- num représente trois enfants s’amusant à ce jeu.

Un joueur, désigné par le sort, se tient dans un endroit connu de tous, appuyé contre un arbre, par exemple, qui sera le but. La tête cachée dans les mains, il compte jusqu’à cent. (Dans le langage du jeu, on dit qu’il s’y colle.) Pendant ce temps, ses compagnons vont se cacher le plus com­plètement possible.

Lorsqu’il arrive au bout de son compte, le joueur dit à haute voix : « 98-99-100 » pour prévenir ses camarades et part à leur recherche pour tenter d’attraper l’un d’eux avant qu’il n’ait touché le but. Les joueurs non poursuivis sortent alors de leur cachette pour s’empresser de venir toucher le but pendant qu’ils peuvent le faire sans danger.

Si le chercheur attrape un joueur, celui-ci prend sa place. S’il n’y parvient pas, il s’y colle à nouveau.

Cache-cache premier vu:

La course vers le but est supprimée ; il suffit de découvrir les joueurs qui doivent rester dans leur cachette. Le premier vu s’y colle au tour suivant.

Vidéo : Cache-cache:

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Cache-cache:

← Article précédent: Jeux : Touche d'ours Article suivant: Jeux : La chandelle


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site