Le jeu monégasque

> > Le jeu monégasque ; écrit le: 23 février 2012 par La rédaction

2  joueurs ou plus

Matériel :

3 dés, jetons

Les joueurs reçoivent chacun une dizaine de jetons. A chaque tour, ils en misent un.

Chacun d’eux lance les dés à tour de rôle et celui qui tire le point le plus élevé (c’est ainsi que l’on désigne le total des trois dés) ramasse les enjeux et se retire. S’il y a plus d’un gagnant, le tour est annulé et tous les participants rejouent. Il y a donc autant de tours de jeu que de joueurs.

Le compte des points

Les points sont comptés de la façon suivante :

–    lorsque les chiffres des trois dés sont différents (vingt possibilités), le gagnant ne compte aucun point ;

–    dans les trente-six autres cas, lorsqu’il y a paire (trente possibilités) ou brelan (six possibilités), on additionne les points des trois dés.

On peut préciser, au début de la partie, qu’il y a rampeau entre le bre­lan d’as et les points 15, 16, 17 ou 18.

Lorsqu’il ne reste plus que deux joueurs en présence, c’est la finale pour laquelle on peut adopter l’une des trois variantes que voic^:

–    le coup sec ou coup unique ;

–    l’aller et retour en deux manches suivies éventuellement d’une belle ;

–    les deux coups additionnés. Chaque joueur lance les dés deux fois de suite. Les points de chaque coup sont évalués comme il est indiqué plus haut et les résultats obtenus sont additionnés.

En cas de rampeau, les deux joueurs recommencent la finale en conser­vant la variante qui a été choisie.

Vidéo : Le jeu monégasque

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Le jeu monégasque

https://www.youtube.com/embed/_1H6g-F_z8k

← Article précédent: Le jeu du cochon Article suivant: Le quinquenove


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site