Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ Jeux et loisirs

Le Trente et Quarante

Vous êtes ici : » » Le Trente et Quarante ; écrit le: 17 janvier 2012 par La rédaction

Le trente et quarante est un jeu de casino, et l’un des plus anciens semble-t-il, puisque son origine remonte au XV’ siècle. Assez populaire dès le xvi’ siècle, il a prospéré dans l’ensemble de l’Europe, jusqu’au siècle dernier. Aujourd’hui, il est surtout pratiqué en France. On peut y jouer chez soi, quoique, en dehors de l’atmosphère des casinos, son intérêt soit limité.

MATÉRIEL

Six jeux de 52 cartes, un tapis de trente et quarante, disponible dans le commerce, des jetons.



Le Trente et Quarante

le tapis de jeu

BUT DU JEU

Le tapis de jeu

Gagner de l’argent, en misant sur le hasard de tirage des cartes.

REGLES (2 joueurs au minimum)

Valeur des cartes

Roi, Dame, Valet (10 points) ; 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, As (leur valeur en points).

Préparation du jeu

Le Banquier mélange les six jeux de cartes, et coupe le paquet, qu’il pose

ensuite devant lui, sur la table. Les joueurs misent (voir plus loin), puis le Banquier commence à tirer les cartes du talon une par une. Il les aligne sur la zone du tapis appelée « Noire » et s’arrête dès que le total des points des cartes atteint
ou dépasse 31, le total devant être compris entre 30 et 40, d’où le nom du jeu. Le Banquier annonce alors le nombre de points de 30, ou « Point ».

Le Banquier annonce « Trois ».

Il continue alors à tirer les cartes, en les alignant cette fois sur la zone du tapis appelée « Rouge ». Quand le total de cette série atteint ou dépasse 31, il annonce
le « point », comme précédemment.
La série gagnante est celle dont le total est le plus proche de 30. En d’autres termes, le « point » le plus proche de zéro donne la victoire à sa Couleur.

Règlement des gains

Le Banquier ayant tiré les cartes, il annonce le résultat. Il n’existe que quatre possibilités :

« Rouge gagne, et Couleur »
« Noire gagne, et Couleur »
« Noire gagne, et Inverse »
« Rouge gagne, et Inverse »

Le Banquier ramasse les mises posées sur les zones perdantes, et donne aux gagnants le double de leur mise. Si les deux rangées sont égales, on dit que le coup est nul, et le Banquier rend aux joueurs l’intégralité de leur mise. Si Noire et Rouge totalisent toutes deux 31 points, on dit qu’il y a «refait». Les joueurs peuvent reprendre la moitié de leur mise. L’autre moitié reste engagée pour le coup

suivant. Il est néanmoins possible de lais¬ser l’intégralité de sa mise « en prison » sur la table. En cas de victoire au tour suivant de la zone correspondante, la mise est intégralement restituée au joueur. En cas de défaite, la totalité de la mise est perdue.

Fin du tour

A la fin du tour, les cartes utilisées sont jetées dans une corbeille (on dit qu’elles sont « brûlées ») et ne resservent pas.

Fin de la partie

Lorsque le Banquier n’a plus assez de cartes pour finir un tour, celui-ci est annulé, et les mises sont rendues aux joueurs. La partie est terminée.

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles