Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ Jeux et loisirs

Le football à sept

Vous êtes ici : » » Le football à sept ; écrit le: 9 mars 2012 par La rédaction modifié le 14 novembre 2014

Le football à sept2 équipes de 7 joueurs, 1 arbitre
Cette forme de football se rapproche beaucoup plus du jeu à onze que la forme précédente à cinq joueurs et l’on y pratique le hors-jeu

Le terrain:

Il est plus grand que pour cinq joueurs : 50 à 90 mètres de longueur, sur 40 à 55 mètres de largeur. Le penalty se joue à 9 mètres. La surface de réparation s’étend jusqu’à 13 mètres (voir figure).
Les buts ont 6 mètres de large et 2,10 mètres de hauteur, et le cercle central a 6 mètres de rayon.
Une distance de 6 mètres est imposée aux adversaires lors des coups
francs



La durée:

La partie se joue en deux périodes de 25 minutes pour les minimes et de 35 minutes pour les cadets, avec une mi-temps de 10 minutes.

Les joueurs:

L’équipe se compose d’un gardien de but et 6 joueurs, avec 2 remplaçants qui peuvent entrer dans le match à n’importe quel moment pourvu que ce soit à un arrêt de jeu.

Le hors-jeu:

C’est là la principale différence avec le football à cinq : la loi du hors-jeu s’applique à partir des lignes transversales placées à 13 mètres des lignes de but, c’est-à-dire dans les surfaces de réparation. Il n’y a pas de hors- jeu entre les zones de réparation.

Les fautes et sanctions:

Elles sont plus rigoureusement observées que dans le football à cinq. C’est l’arbitre qui juge de la gravité de la faute ; ce pouvoir fait de ce jeu un excellent moyen d’éducation.
–    Toute faute grave, commise intentionnellement par un joueur dans sa propre surface de réparation est sanctionnée par un penalty (tiré de 9 mètres).
–    Toute faute grave et intentionnelle, commise en dehors de la surface de réparation mais dans son propre camp, peut être sanctionnée soit par un coup de pied de pénalité tiré à 13 mètres du but, soit par un coup franc direct tiré de l’endroit où la faute a été commise. Cette décision relève du jugement de l’arbitre.
Exemples de fautes graves :
–    Arrêter intentionnellement le ballon à la main pour empêcher l’adversaire de progresser.
–    Retenir délibérément un adversaire par son maillot ou lui faire un crochet par derrière.
–    Faire preuve de brutalité.
–    Contester avec véhémence les décisions de l’arbitre.

Vidéo : Le football à sept:

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Le football à sept:

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles