Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ Jeux et loisirs

Jeux : Les conkers

Vous êtes ici : » » Jeux : Les conkers ; écrit le: 6 mars 2012 par La rédaction

Jeux : Les conkers2 à 10 joueurs

Matériel :

des marrons, de la ficelle



ce jeu fait la joie des écoliers britanniques ; on y joue également en Australie et dans certaines régions des Etats-Unis.

conker est une contraction du mot anglais conqueror, conquérant. Le conker fit un projectile solidement attaché à l’extrémité d’une ficelle.

le jeu consiste à fêler ou casser le conker de son adversaire en le frappant avec son propre conker.

l’Instrument du jeu:

le projectile le plus fréquemment utilisé pour fabriquer un conker est li- marron d’Inde. On transperce verticalement le marron en prenant loin de ne pas l’abîmer ; on fait passer par le trou un lacet de chaussure OU une ficelle d’environ 60 centimètres le long que l’on noue solidement à la base du marron. Il est possible d’utiliser d’autres projectiles cornu une noix ou un coquillage.

Les enfants s’efforcent bien sûr d’avoir les conkers les plus durs. Pou cela, ils peuvent leur faire subir des traitements variés tels que les faire durcir au four. Mais le plus simple est d’en préparer une réserve à n’utiliser que l’année suivante.

La marche du jeu:

Chaque joueur enroule deux fois le bout de la ficelle autour de sa main droite. L’un crie : « Premier » pour avoir l’avantage de commencer. Son adversaire étend alors le bras en laissant pendre le marron au bout d 25 centimètres de corde environ. Le conker doit être complètement immobile avant que ne commence l’attaque.

Saisissant le marron entre son pouce et son index gauches, et tirant sur la ficelle qu’il tient en avant dans sa main droite, l’attaquant s’efforce de frapper le conker de son adversaire avec le sien. S’il le rate, il peut recommencer deux fois.

S’il le touche sans qu’aucun des deux conkers soit fêlé ou cassé, les rôles sont inversés. Lorsque les deux ficelles s’emmêlent, le premier joueur qui crie : « Ficelle » gagne un tour supplémentaire. De même, lorsqu’un des conkers tombe par accident, il peut être piétiné par l’adversaire si celui-ci crie : « Ecrasé ! » avant que le propriétaire du conker ne crie : « Pas écrasé ! » Un conker écrasé « dans les règles » compte pour une victoire au bénéfice du joueur qui l’a piétiné.

Un joueur qui bat un adversaire qui a déjà remporté plusieurs victoires s’attribue les victoires du vaincu. Ainsi, si lui-même a déjà brisé huit conkers et qu’il brise le conker d’un joueur qui en a déjà brisé cinq.il est désigné comme en ayant cassé quatorze.

Le jeu peut s’organiser en un tournoi dans lequel se dérouleront les quarts de finale, demi-finales et finale.

Vidéo : Jeux : Les conkers

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Jeux : Les conkers

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles