Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ Jeux et loisirs

Jeux : La transmission morse

Vous êtes ici : » » Jeux : La transmission morse ; écrit le: 8 mars 2012 par La rédaction

Jeux : La transmission morseDe nombreuses activités de scoutisme utilisent la transmission morse qu’il est donc indispensable de connaître pour pouvoir participer aux grands jeux.

le morse est un système de transmission télégraphique conçu par Samuel Morse, peintre et physicien américain, qui le fit breveter en 1840. Le premier message en morse a été essayé entre Washington et Balti­more en 1844 ; la France a adopté ce système en 1856.



Le grand avantage de ce langage est de ne comprendre que deux signaux, l’un bref, l’autre long : le point et le trait, qui, par de multiples combinaisons, représentent toutes les lettres de l’alphabet, les signes de ponctuation, les chiffres et les signaux de service.

Le point est exprimé par un son bref (1 unité), une émission lumineuse rapide ou par l’apparition d’un objet : bras,fanion, chapeau…

Le trait est exprimé par un son long (4 ou 5 unités), une émission lumi­neuse prolongée dans les mêmes proportions ou par l’apparition de deux objets : bras, fanions, chapeaux ou autre.

Les différentes formes de morse:

Le scoutisme utilise le morse au sifflet, le morse lumineux avec des lampes torches et le morse à bras. La durée habituelle pour une unité est de une seconde (elle ne doit pas être inférieure).

Pour le morse au sifflet, il est important de bien couper les sons ; c’est le mode de transmission le plus rapide. On compte I unité entre deux signes (point ou trait) et 8 unités entre deux lettres.

Dans le morse lumineux,alors que le point dure une seconde, il faut compter 10 secondes pour un trait lumineux. De même, on laissera s’écouler 10 secondes entre deux lettres et I seconde entre deux signes. On prendra garde de ne pas prévoir l’usage de morse lumineux par temps de neige, de brouillard ou de pluie : les messages auraient peu de chance d’être captés.

Le morse à bras s’emploie de jour pour les distances supérieure! 300 mètres.

Pour être bien visible, l’objet choisi devra se détacher sur le fond sur lequel on opère : clair sur un fond sombre (arbres), foncé sur un fond clair (ciel).

Le point est exprimé par un bras levé légèrement au-dessus de l’horizontale ; le trait par les deux bras levés légèrement au-dessus de l’horizontale.Au repos, le signaleur se tient les bras baissés, collés au corps «n évitant de montrer les objets.

L’apprentissage:

Pour être convenablement reçus, les signaux doivent être émis à un rythme très régulier, fût-il lent au début de l’apprentissage. Pour apprendre à haute voix, on désigne souvent le point par la syllabe ti (bref) et le trait par la syllabe ta (long). l’apprentissage des lettres et des signes est assez rébarbatif et seule une pratique assidue permet de créer les réflexes de compréhension du langage à une vitesse suffisante. Le jeu de la balle au mot (voir plus haut les jeux de ballon) peut aider une patrouille à revoir ses connaissances de Mrorse tout en s’amusant.

Vidéo : Jeux : La transmission morse

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Jeux : La transmission morse

https://www.youtube.com/watch?v=VBAbVH1P84Q

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles