Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ Jeux et loisirs

Jeux : La thèque

Vous êtes ici : » » Jeux : La thèque ; écrit le: 8 mars 2012 par La rédaction

Jeux : La thèque12  à 30 joueurs

Matériel : 6 piquets de bois, 1 balle, 1 thèque



Ce jeu est une sorte de base-bail simplifié auquel jouent les enfants et qui s’est développé en France après la Première Guerre mondiale, probablement intro­duit par les soldats américains venus se battre dans notre pays.

La thèque est un bâton en bois d’environ 70 centimètres de long, dont une extrémité est élargie et aplatie en forme de palette. On peut utili­ser une batte de cricket ; la raquette de tennis est à proscrire.

La balle: peut être une simple balle de tennis, mais si l’on utilise une véri­table batte de base-bail, il faut avoir la balle correspondante.

Le terrain : à trois mètres environ de l’extrémité d’un terrain, on trace un cercle de 70 centimètres de diamètre ; ce sera le « rond du chien » et l’on plante quatre (ou cinq piquets) de manière à dessiner avec ce rond un pentagone régulier (ou un hexagone, si les joueurs sont nom breux) de 10 à 20 mètres de côté.

Ces piquets marquent les bases qui sont numérotées de 1 à 5 (ou 6) en suivant le sens inverse des aiguilles d’une montre.

Le déroulement du jeu:

Les joueurs se répartissent en deux équipes égales : les batteurs et les catcheurs. Les catcheurs se dispersent plus ou moins loin du pentagone et même à l’intérieur de celui-ci. L’un d’eux se poste devant le chien à un mètre du rond.

Les batteurs se mettent en file indienne derrière le pentagone. L’un d’eux sera le chien ;en possession de la balle, il se met dans le rond,tandis qu’un de ses équipiers, muni de la thèque, se place derrière lui.

Le début de la partie:

Le chien lance la balle à ce batteur qui la renvoie avec la thèque aussi loin que possible sur le terrain et dans l’angle formé par la base 4 (ou 5), le rond du chien et la base 1.

–    S’il la manque, il a le droit de recommencer deux fois (soit trois essais au total), à condition qu’il n’ait pas lâché la thèque.

–    S’il réussit, mais s’il estime pouvoir mieux faire, il peut également recom­mencer dans la limite des trois essais.

Dans le cas d’essai manqué, les autres joueurs, qu’ils soient catcheurs ou batteurs, s’empressent de renvoyer la balle au chien.

–    Le batteur qui a raté ses trois essais ou qui a lâché la thèque avant le troisième sans avoir correctement renvoyé la balle se met à la queue de la file de ses camarades.

–    Si, enfin, il réussit à envoyer la balle très loin, il lâche vite la thèque et court à l’extérieur du pentagone, jusqu’à la base 1, puis 2,3,4,5 (et 6 si c’est un hexagone).

Pendant ce temps, les catcheurs ramassent la balle et, par une ou plu­sieurs passes, la font parvenir à leur camarade posté devant le chien qui devra la plaquer aux pieds du chien.

Lorsqu’un catcheur bloque la balle avant qu’elle ait touché le sol,

–    si le batteur a posé la thèque et commencé sa course, celui-ci retourne à la queue de la file des batteurs ;

–    s’il n’a pas posé la thèque et qu’il a encore droit à un ou deux essais, la balle est remise au chien pour un nouvel essai.

le batteur peut continuer sa course jusqu’aux bases 2, puis 3,4, 5 (et 6 pour un hexagone) tant que la balle circule encore, mais il doit s’arrêter «ni une base avant que le catcheur ait déposé la balle aux pieds du chien. ses équipiers d’ailleurs, lui crient de s’arrêter car s’il n’est pas sur une base lorsque la balle est remise dans le rond du chien, il devra retourner à la queue des batteurs.

La marque:

Seule l’équipe des batteurs marque des points. Le batteur qui accompli! le tour du pentagone en une seule fois gagne 5 points ;cela est rare. Mai s’il exécute ce tour en plusieurs étapes, il gagne seulement I point. Dans les deux cas, il va se placer à la queue des batteurs. Le dernier d la file est le dépositaire du nombre de points de l’équipe ; il le confie au nouvel arrivant qui y ajoute le ou les points qu’il a gagnés. Celui-ci tran mettra ce nombre à l’arrivant suivant.

La poursuite de la partie:

Lorsque la balle a été déposée dans le rond du chien, le premier de la file des batteurs s’avance pour frapper à son tour la balle remise en jeu par le chien.

Les batteurs qui sont arrêtés sur une base doivent aussitôt la quitter pour gagner la suivante et ainsi de suite jusqu’à ce qu’ils soient parvenus à la fin du parcours.

Le nouveau batteur qui a renvoyé la balle devra lui aussi faire le tour des bases en une ou plusieurs étapes, mais :

–    il n’a pas le droit de dépasser les batteurs partis à un tour précédent ;

–    une base ne peut pas accueillir plus de trois batteurs. Si un quatrième batteur se présente, c’est le premier arrivé qui est pénalisé et doit se rendre à la queue de la file des batteurs.

La fin du jeu:

Au bout de 15 ou 20 minutes, les deux équipes intervertissent les rôles pendant un temps équivalent. L’équipe victorieuse est celle qui a gagné le plus grand nombre de points. Pour éviter de stimuler son adversaire, la première équipe des batteurs s’efforce de tenir secret son propre score.

Variante : la petite thèque

On peut jouer sans thèque sur un terrain plus réduit. A partir du rond du chien, l’un des joueurs envoie la balle simplement à la main, le plus loin possible sur le terrain, dans l’angle des bases 5, 1 et 2, et part aussi­tôt faire le tour des bases. Les autres règles ne changent pas.

Vidéo : Jeux : La thèque

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Jeux : La thèque

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles